Votre Logo : 5 conseils utiles pour votre projet


Conseil #1 : Ne cherchez pas à avoir une idée imagée de votre logo.

C’est le travail du graphiste. Votre rôle est d’être le plus précis dans votre cahier des charges et l’importance principal d’un logo ce n’est pas tous les effets 3D que vous pourrez imaginer mais bien son impact sur la cible de votre société.

 

Conseil #2 : N’attendez pas la période des soldes pour commander votre logo

Je ne dis pas ça parce que je serais en train de faire les boutiques au lieu d’être au bureau mais bien parce que les logos en soldes n’existent pas. Si un graphiste vous propose un logo à 100€ 50€, méfiez vous (cela dit même du prix barré) il y a de fortes chances que votre logo n’ait pas été réfléchi, qu’il soit un recyclage de ce qu’un autre client n’a pas voulu, une belle copie prise sur une banque d’image.
Si vous avez besoin d’un logo c’est certainement que vous dirigez une entreprise, vous savez donc ce que coûte une heure de travail avec charge et si vous cherchez un graphiste c’est que vous avez conscience qu’un logo ne se fait pas en une heure, donc un logo à 50 euros ça n’existe pas.

 

Conseil #3 : Soyez simple et précis, votre logo sera simple et précis

Il m’est arrivé d’avoir une demande dans laquelle le client me demandait 3 éléments graphiques regroupés sous un autre, les 3 éléments le représentant lui et ses concurrents, associés à un autre éléments. C’est l’exemple même d’une multitude de messages (et certainement pas les bons qui plus est, mais on y reviendra plus tard).
Peu importe si on fait le choit d’une représentation concrète ou plus abstraite de son activité (par ex: un cheval pour un centre équestre ou pour une marque de voiture), il faut que le logo dise l’essentiel, si on reprend l’exemple du cheval, c’est pas la peine de représenter un âne pour montrer qu’on est plus rapide que le concurrent, on est rapide point. et on en arrive ainsi…

 

Au conseil #4 : Votre logo c’est VOTRE identité

C’est vous (enfin votre société) que doit refléter votre logotype, c’est donc une mauvaise idée de représenter même de façon abstraite son concurrent tout comme ce n’est pas la meilleure idée d’acheter un logo sur une banque d’images, il n’a pas été créé pour vous, selon vos attentes et vos besoin et  il peut en effet avoir déjà été acheté et utilisé.

 

Conseil #5 : Remplissez un cahier des charges

Ce n’est pas toujours simple de savoir exprimer ce qu’on attend mais c’est à ça que sert le cahier des charges.
Dedans vous devez y déterminer l’identité de votre entreprise :
– son nom
– la signification de son nom
– son domaine d’activité
– ses valeurs et ses atouts

Vous devez déterminer votre cible
– type de clientèle (professionnels ou particuliers, hommes femmes ou enfants, etc…)

Vous pouvez y ajouter des exemples graphiques qui vous plaisent en précisant ce qui vous plait et pourquoi

Et enfin, citez vos concurrents, le graphiste pourra ainsi regarder leurs identités pour mieux vous démarquer.

 

 

Et enfin conseil bonus

Inutile de demander au graphiste qu’idéalement votre logo devrait avoir autant d’impact que celui d’Apple… parce qu’idéalement le graphiste souhaite la même chose.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *